ROMANS

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedIn

 

« J’écris des romans géographiques comme d’autres des romans historiques.
Il faut que ça bouge, qu’il y ait toujours du mouvement. »

Jean Echenoz

L’ÉLOGE DE L’OMBRE

« Une fois révélée, la vérité fait toujours des victimes, peu importe le sujet.
On n’en ressort jamais intact. »

Une rencontre fortuite dans un aéroport avec Nicolas Launay, homme d’affaires déchu reconverti en écrivain célèbre, va amener Rachel Weber à démarrer enfin sa carrière de photographe professionnelle mais aussi à lire ses confidences. Pourquoi Nicolas a-t-il choisi de se confier à elle et de l’aider ?

112 pages, 43 967 mots – Octobre 2012
© Caroline Jestaz/L’éloge de l’ombre est enregistré à la SACD sous le numéro 254280

Lire le synopsis et des extraits de L’éloge de l’ombre

USURPATEURS

Judith trouve dans l’appartement familial des lettres écrites à une inconnue. Qui les a écrites et pourquoi ? Trois narrations qui s’emboîtent telles des poupées russes et cinq protagonistes liés les uns aux autres par un fil invisible.

106 pages, 33 966 mots – Février 2010
© Caroline Jestaz/Usurpateurs est enregistré à la SACD sous le numéro 38032

Lire le synopsis détaillé

DE JUSTESSE

Stella a de bons réflexes, Éphraïm est dans la lune. Elle lui sauve la vie, ils vont mettre du temps à s’en remettre.

L’histoire a été écrite entre mars et juillet 2010, le roman n’est pas achevé. À venir…

EXCLUE

Dans cette narration à la première personne, une femme hérite d’une demeure londonienne de l’homme qu’elle a aimé. Elle s’y installe à contrecœur et découvre peu à peu ses mystères.

L’histoire a été écrite pendant l’été 2010, le roman n’est pas achevé. À venir…